You are currently viewing La préfecture de Blitta aux couleurs de la journée mondiale de l’hygiène menstruelle

La préfecture de Blitta aux couleurs de la journée mondiale de l’hygiène menstruelle

Le 29 mai 2024, les 21 cantons de la préfecture de Blitta se sont réunis à Waragni pour célébrer la Journée Mondiale de l’Hygiène Menstruelle (JMHM). Cet événement s’inscrit dans le cadre des projets « Promotion des droits des enfants et jeunes » déployés dans la région, avec pour objectif de déconstruire les mythes et tabous entourant la menstruation.

Début des festivités : Une caravane de sensibilisation

Les activités de la journée ont démarré par une caravane, qui a conduit les participants du château d’eau jusqu’au lycée de Waragni. La caravane, composée de membres de l’Organisation de Jeunes de Waragni, de leurs pairs, des parents, des leaders communautaires, des délégations d’autres cantons, de l’équipe de l’ONG Défis et Développement (2D) et des autorités administratives de la préfecture de Blitta, portait des pancartes aux messages puissants : « Les règles sont normales », « Non à la discrimination pour les menstrues », « Fière de ma menstruation ».

Des interventions marquantes au lycée de Waragni

Au Lycée de Waragni, les festivités ont été officiellement ouvertes par le Chef de canton de Waragni, qui a souhaité la bienvenue à tous les participants, estimés à près de 2000 personnes. Le Directeur Exécutif de l’ONG 2D a exprimé sa gratitude pour la mobilisation massive de la population. Les participants ont ensuite assisté à une présentation sur la Politique de Sauvegarde des Enfants et Participants aux Programmes (PSEPP).

Éducation et sensibilisation à l’honneur

Un sketch réalisé par les membres de l’OJ de Waragni a mis en lumière les discriminations que subissent les filles en milieu scolaire et dans les centres d’apprentissage durant leurs règles. Ensuite, l’accoucheuse de l’USP de Waragni a informé l’assemblée sur les difficultés rencontrées par les femmes et les filles pendant leurs menstruations, ainsi que sur les bonnes pratiques d’hygiène menstruelle. Elle a également partagé les horaires réservés à l’accueil des jeunes et adolescents à l’USP Waragni.

Un plaidoyer pour l’éducation à l’hygiène menstruelle

En conclusion de cette journée riche en enseignements, les membres de l’OJ ont lancé un appel aux autorités et aux parents pour une meilleure éducation à l’hygiène menstruelle. Ils ont souligné l’importance de déconstruire progressivement les normes et croyances autour des menstruations et d’intégrer l’éducation à l’hygiène menstruelle dans les politiques publiques.

Témoignages et impressions des participants

Les participants ont exprimé leur satisfaction et leur gratitude pour l’organisation de cet événement. Une jeune participante a déclaré : « Je suis très contente pour les conseils véhiculés dans les messages surtout sur les conséquences de la mauvaise hygiène menstruelle. Maintenant, je vais adopter les bonnes pratiques durant mes règles. » Un autre participant a ajouté : « J’ai compris maintenant que ce n’est pas bon de se moquer des filles qui sont en règles. Avant, je croyais qu’une fille qui commence ses règles connaissait déjà garçon. Mais grâce au sketch, j’ai compris que les règles sont normales. Merci beaucoup au canton, à Défis et Développement et à Plan pour la célébration de cette journée. »

Clôture et remerciements

Le Chef de Canton de Blitta-Gare a clôturé la journée en remerciant chaleureusement Plan International, l’ONG 2D et tous les participants pour leur engagement. Il a souligné l’importance de continuer à sensibiliser les populations afin de briser les mythes et tabous autour des menstruations, qui peuvent pousser les filles à abandonner l’école ou l’apprentissage.

Une fin en beauté avec le groupe Soo de Waragni

La célébration de la JMHM 2024 s’est achevée par une réjouissance populaire animée par le groupe Soo de Waragni, marquant une journée mémorable et riche en enseignements pour toute la préfecture de Blitta.

Laisser un commentaire